Partage d’informations entre confrères : place aux e-services !

e-services santé
photo@fotolia

Aider les médecins à mieux gérer leur temps : telle est l’une des motivations des start-ups spécialisées dans le domaine de l’e-santé. Le point sur les nouveaux services de partage d’informations référencés auprès de France eHealthTech.

> 360 medical
Un chiffre à retenir : 96 % des médecins perdent du temps, pourtant ô combien précieux, à la recherche d’informations médicales sur… Google ! Or, les résultats qui remontent depuis les principaux moteurs de recherche seraient jugés « insuffisamment fiables », voire « parfois obsolètes », par les professionnels de santé. Partant de ce constat, la start-up 360 medical a créé une bibliothèque médicale en ligne réservée aux médecins. Inédite, gratuite, actualisée en permanence, elle est accessible sur ordinateur ou smartphone et permet à chacun de gagner ainsi un temps précieux. En un clic, vous accédez à un ensemble de contenus (recommandations des sociétés savantes, bibliothèque des médicaments, trames de prescriptions partagées par la communauté, documents pédagogiques…) et d’outils (dont les bonnes pratiques) pensés pour vous simplifier l’exercice médical.
Plus d’info : www.360medical.com

> Bress Healthcare
Cette start-up s’est spécialisée dans les systèmes d’aide à la décision médicale. Les algorithmes sont basés sur les recommandations des sociétés savantes françaises. Les outils sont conçus en collaboration avec des facultés de médecine et des centres hospitalo-universitaires français. Visant l’efficience opérationnelle, ces logiciels reposent sur les technologies d’intelligence artificielle et font régulièrement l’objet de recherches cliniques.
Plus d’info : www.bress.healthcare/fr

> L’art de la connectivité
L’entreprise Qualcomm Life assure la connectivité des appareils médicaux, de bout en bout, de manière sûre et rapide, rendant accessibles et exploitables les données de santé. Fondée en 1997, ayant établi des partenariats avec les principaux fabricants de dispositifs médicaux, elle est aujourd’hui présente dans plus de 1 800 hôpitaux répartis sur 38 pays. Dernièrement, via sa start-up Capsule, elle vient de commercialiser des inhalateurs connectés, avec orientations et indications médicales personnalisées, pour les asthmatiques.
Plus d’info : www.capsuletech.fr

> deuxiemeavis.fr : 91 médecins, 240 pathologies
Carians a lancé un service visant à obtenir un deuxième avis médical au sujet de pathologies graves, dans un délai de 48 heures à 7 jours. Le site Internet met en relation des patients et/ou leur médecin avec des professionnels de santé experts dans leur domaine pour disposer d’un deuxième avis concernant un diagnostic, un traitement ou une prise en charge. Reconnus pour leur expertise sur une maladie particulière, 91 médecins – tous professionnels, exerçant en France – sont référencés sur deuxiemeavis.fr. Ils traitent de 240 pathologies. Un conseil scientifique garantit le haut niveau d’expertise médicale.
Plus d’info : www.deuxiemeavis.fr

> Honestica : collaboration entre praticiens
Docndoc propose un service de mise en relation directe entre les médecins remplaçants et les médecins installés. Ce service accessible en ligne est basé sur des critères de spécialité, de calendrier et de zone géographique. Start-up cofondée par un médecin radiologue et un informaticien, Docndoc souhaite professionnaliser « le marché du remplacement médical, très actif, mais désorganisé et peu efficace ».
Plus d’info : www.honestica.com

> Imalink Medical : par et pour des praticiens
Imalink Medical est porté par une équipe médicale qui s’appuie sur des compétences techniques informatiques internalisées. Objectif : développer des outils qui répondent parfaitement aux besoins et aux réalités du monde médical. Imalink Medical accompagne, équipe et assure la formation dans le cadre du déploiement de ses solutions de télémédecine.
Plus d’info : www.imalink-medical.com

> Invivox : compagnonnage !
La transmission de la médecine s’est historiquement déroulée à travers le compagnonnage… qui tend à disparaître à la sortie de l’école de médecine, bien qu’il soit plébiscité par les médecins. Partant de ce constat, Invivox a créé la première plateforme qui permet à des médecins d’aller se former chez d’autres médecins, dans leur cabinet ou dans leur bloc opératoire, et ce dans toutes les spécialités médicales, partout dans le monde.
Plus d’info : www.invivox.com

> Diagnologic : pour les radiologues
Premier outil d’aide à la décision en radiologie, Diagnologic dispose d’une base de données comprenant plus de 150 000 images. Grâce à un moteur de recherche très élaboré (par anatomie, par diagnostic ou par sémiologie), ce dispositif permet d’aider les médecins lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes de diagnostic. Le site compte environ 5 000 membres. Tous les jours, des cas de radiologie sont suivis via les réseaux sociaux de Diagnologic par près de 10 000 radiologues.
Plus d’info : www.diagnologic.com

> Docndoc : trouver des remplaçants !
Docndoc propose un service de mise en relation directe entre les médecins remplaçants et les médecins installés. Ce service accessible en ligne est basé sur des critères de spécialité, de calendrier et de zone géographique. Start-up cofondée par un médecin radiologue et un informaticien, Docndoc souhaite professionnaliser « le marché du remplacement médical, très actif, mais désorganisé et peu efficace ».
Plus d’info : www.docndoc.fr

> Healthme : trouver des remplaçants !
Healthme crée et anime des communautés en lien avec la médecine. Ainsi, la communauté MySpeciality propose aux professionnels de santé de partager leur expérience clinique et de coopérer sur des problématiques de prise en charge de leurs patients. Elle regroupe 13 000 membres à ce jour.
Plus d’info : www.myspeciality.com

> Icanopée : interopérabilité
Spécialiste de l’interopérabilité, Icanopée intervient dans l’implémentation de web services autour du DMP (dossier médical personnalisé). Appelé « Efficience », son logiciel simplifie le partage de données de santé. Cet outil de travail collaboratif permet aux professionnels de santé d’apporter leur savoir tout en répondant aux exigences de simplification du travail quotidien du praticien.
Plus d’info : www.icanopee.fr