Essai du Range Rover Velar avec le Dr Makiona

Essai automobile avec un adhérent ACMF
range rover velar
Range Rover Velar

Au fil des ans, l’élitiste « Range » est devenue une marque de luxe à part entière, avec une gamme complète. Dernier membre de cette famille royale, le sublime Velar, qui a littéralement fait craquer le Dr Ruffin Makiona.

Texte et photos Thomas Riaud

portrait_acmf_range_velar_008_400_270.jpgPRÉSENTATION ET DESIGN
L’avis du Dr Ruffin Makiona : « Je trouve qu’il est juste sublime ! Il n’y a rien à redire, l’ensemble fait clairement haut de gamme et se démarque du reste de la production automobile, notamment grâce à ces poignées de porte rétractables qui permettent de gagner encore en pureté au niveau du design. L’arrière très fuyant et la taille des grosses roues donnent de la prestance à ce 4x4, qui mérite un bon 17 sur 20 en présentation. Seul bémol : ce SUV familial a les défauts de ses qualités en étant assez encombrant en centre-ville. »
• L’avis de l’expert : Le nom « Velar » fait référence au prototype du premier Range Rover, lancé en 1970. Considéré à juste titre comme un chef-d’oeuvre du design industriel, le Range originel, qui connut une carrière exceptionnellement longue (il fut produit jusqu’en 1994), fut d’ailleurs exposé au Louvre et au musée d’art moderne de New York ! Autant dire que ce Velar qui a de qui tenir place lui aussi la barre très haut. Les poignées de porte rétractables font « gadget », mais cet artifice réservé jusqu’à présent aux concepts de salon contribue à sublimer cette ligne d’une grande pureté. Le Velar est un engin émotionnel qui va susciter des coups de coeur !

portrait_acmf_range_velar_005_400x270.jpgCONFORT/MODULARITÉ
• L’avis du Dr Ruffin Makiona : « L’intérieur déclenche lui aussi un « effet waouh ! », avec cette planche de bord épurée à l’extrême, les écrans tactiles venant remplacer les classiques boutons. C’est très « techno », et l’ensemble est vraiment premium, avec des assemblages soignés de beaux matériaux. On s’habitue vite à ce tableau de bord du futur, signe qu’il est assez ergonomique. Enfin, les sièges sont confortables, l’espace généreux à bord, et on sent qu’on peut tailler la route toute la journée sans se fatiguer. »
• L’avis de l’expert : Limité volontairement à 5 places, le Velar n’offre pas une habitabilité exceptionnelle rapportée à son encombrement (4,80 m). Mais il compense en proposant un contenu technologique jamais vu sur une voiture en étrennant une planche de bord 100 % digitale, très bien étudiée. Quant à la finition, elle respire le luxe en mariant à bon escient des matériaux de qualité (cuir, alcantara, aluminium…). Enfin, si les grosses roues sont belles pour le look (de 18 à… 21 pouces), elles pénalisent le confort, et ce malgré l’adoption d’une suspension pneumatique.

AGRÉMENT DE CONDUITE
• L’avis du Dr Ruffin Makiona : « Honnêtement, je n’ai jamais conduit une auto aussi puissante et raffinée. La boîte automatique est parfaite, la direction assistée très douce, et ce diesel de 300 ch bourré de couple procure à la voiture des relances et une agilité étonnantes. Pour un peu, j’aurais presque l’impression de me laisser conduire tant le silence et le confort sont exceptionnels. »
• L’avis de l’expert : Ce gros V6 diesel de 300 ch offre sans nul doute le meilleur rapport entre agrément de conduite et consommation, la variante essence gavée par un compresseur étant très gourmande. L’agrément de conduite est d’un haut niveau, mais le lourd et encombrant Velar n’aime pas être brusqué. Sur ce point, les rivaux allemands (X6, Q7…) se montrent plus convaincants.

BILAN
• L’avis du Dr Ruffin Makiona : « Ce Velar est une auto de rêve, à la polyvalence exceptionnelle, qui n’est pas loin d’incarner la perfection. La ligne est sublime et très personnelle, le traitement de l’intérieur vraiment soigné et lui aussi « différent », et l’agrément de conduite fabuleux. Du coup, même s’il est très cher, cela ne me choque pas, car c’est justifié. Clairement, si je pouvais me le payer, je l’achèterais direct ! »
• L’avis de l’expert : Le Velar fait très fort en apportant du sang neuf dans la catégorie des SUV, qui est pourtant déjà pleine de prétendants. Le style étant sur ce marché le premier critère d’achat, il ne fait aucun doute que le charismatique Velar a tout ce qu’il faut pour se distinguer. Son autre point fort est son niveau de technologie embarquée, qui marque une nette rupture avec ce que l’on connaît. Évidemment, on peut légitimement lui reprocher un encombrement important, un confort à parfaire et surtout un prix dissuasif, mais quand on aime…

LES TARIFS (en TTC)
Version essayée : Range Rover Velar 3.0 D 300 HSE : 88 100 € (hors options)

LES PLUS
- Style élégant et unique
- Présentation intérieure high-tech et raffinée
- Aptitudes remarquables en tout-terrain
- Agrément de conduite
- Polyvalence rare

LES MOINS
- Prix élitiste
- Options chères et nombreuses
- Pas d’option 7 places
- Encombrement en ville
- Comportement un peu pataud

PRINCIPALES CONCURRENTES
Audi Q7 3.0 TDI 272 ch : à partir de 66 380 €
BMW X6 40d : à partir de 78 900 €

Bon à savoir : vous êtes passionné d’automobiles ? Essayez les derniers modèles avec l’ACMF. Contactez-nous par mail : info@acmf.fr