Coups de projecteur

"Jamais et pour rien au monde je ne bougerai de Quimper"

Nature luxuriante, culture vivante… et vibrante ! « Ici, tout est réuni pour avoir une vie douce et harmonieuse. » Le Dr Corine Mear ne pouvait s’imaginer vivre ailleurs.

Le service sanitaire a démarré en septembre

Depuis la rentrée 2018, quelque 47 000 étudiants en santé par an (médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie et soins infirmiers) sont concernés par ce dispositif à la faveur d’un module de trois mois inclus dans les maquettes de formation (obligatoire pour l’obtention du diplôme). Ce service sanitaire sera ensuite généralisé à d’autres filières santé à partir de la rentrée universitaire 2019 : orthophonistes, ergothérapeutes, psychomotriciens, audioprothésistes, diététiciens ou encore manipulateurs d’électroradiologie.

Intelligence artificielle et radiologie

Au mois de juin, à l’issue d’un séminaire de réflexion consacré à l’intelligence artificielle (IA) intitulé « Rêve ou cauchemar », la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) et la Société française de radiologie (SFR) ont dévoilé un projet inédit d’« écosystème français de l’IA dédié à l’imagerie médicale ».

Cet été, on part sur Mars (ou presque…) !

Des montagnes, des volcans, des canyons, des cratères, beaucoup de poussière et d’oxyde de fer (d’où la couleur rouge) et une géologie diverse et complexe… À quelques détails près (comme son atmosphère ultrafine), notre planète voisine nous ressemble.

L'électrique : la nouvelle tendance 2018 ?

Avec une croissance à deux chiffres en France, le marché des deux-roues électriques est en pleine expansion même s’il représente moins de 1 % du marché. Quels avantages ? Quelles catégories ? Et si c'était le moment de s'y mettre...

L’intelligence artificielle ne remplacera pas les médecins

Selon le dernier baromètre BVA sur les tendances en santé réalisé au printemps, 84 % des Français et 86 % des médecins considèrent les systèmes d’intelligence artificielle comme un progrès pour aider la profession.

« Il est urgent de créer les conditions d’exercice de la nouvelle médecine! »

Pour lutter contre les déserts médicaux, André Accary lance un nouveau concept de « Centre de santé départemental » (CSD) : un dispositif pensé pour « répondre d’abord aux nouvelles aspirations, bien réelles, des médecins ». Interview.

Pages