La cuisine dans tous ses états

Il existe mille et une façons de partager un bon plat entre amis...
cuisine_nouvelles_tendances

UN CHEF À DOMICILE

Dans le sillage de l’économie collaborative, la gastronomie n’est plus un plaisir élitiste que l’on goûte entre soi, mais une expérience que l’on partage plus largement. Et de manière radicalement différente parfois.
Ainsi, on ne se rend plus forcément au restaurant : c’est le chef qui se déplace chez vous ! Ce concept encore inimaginable il y a cinq ans fait aujourd’hui un carton grâce à des plateformes de réservation en ligne très bien conçues telles que LA BELLE ASSIETTE ou CHEF SERVICE.

Dans la pratique, c’est très simple. Il suffit de sélectionner parmi des dizaines de menus prédéfinis celui qui convient le mieux à vos attentes et à votre budget. Le chef se déplace avec tous les ingrédients nécessaires, cuisinechez vous, sert à table et nettoie la cuisine avant de partir. Une proximité impossible au restaurant où le chef est mobilisé en permanence en cuisine, et où il est donc relativement rare d’avoir l’occasion d’échanger avec lui, sinon à la fin du service. Pour éviter tout malentendu, le chef s'enquiert lors de la réservation sur le site de la taille et de l’équipement de votre cuisine.

Autres avantages de cette formule mise en avant par les clients : pas de frais de nounou à prévoir, la possibilité de fumer sans aller sur le trottoir et, pour ceux qui dorment sur place, la possibilité de boire quelquesverres de plus sans arrière-pensée. Cette expérience  culinaire ne coûte pas plus cher que d’aller au restaurant : à partir de 35 € par personne, par exemple, pour un menu « convivial » composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert sur LA BELLE ASSIETTE, et jusqu’à 220 € par personne pour un menu gastronomique exclusif composé d’un cocktail apéritif, d’un amuse-bouche, d’une entrée, de deux plats, de fromages et d’un dessert.
Deux grandes plateformes nationales : www.labelleassiette.fr et www.chef-service.com et des dizaines de sites de chefs cuisiniers, seuls ou regroupés, proposant leurs services.

MANGER CHEZ L'HABITANT

Des millions de personnes dans le monde développent des talents de cuisinier. Pourquoi ne pas les faire partager en invitant, contre rétribution, des hôtes à venir l’apprécier ? Ce concept, inspiré du logement chez l’habitant développé par la plateforme de type Airbnb, est exploité avec succès par plusieurs startups, dont une se détache des autres par le foisonnement de son offre : voulezvousdiner.com

Comme sur toutes les plateformes de type communautaire, chaque « apprenti cuisinier » doit faire ses preuves, car ses hôtes seront invités à donner leur avis sur leur soirée et l’expérience culinaire vécue. Une façon efficace de faire le tri entre les véritables passionnés et ceux qui n’y verraient qu’un moyen d’arrondir leurs fins de mois.

Là encore, rien de plus simple pour trouver votre bonheur. Il suffit de sélectionner la ville et le jour où l’on souhaite dîner chez l’habitant pour que le choix s’affiche. Il y en a pour tous les goûts, tous les styles et tous les prix. C’est aussi un moyen très agréable, lorsque
l’on voyage, de s’imprégner des traditions culinaires d’un autre pays. Car cette plateforme est très internationale.

Principales plateformes :
www.voulezvousdiner.com
www.cookening.com
www.vizeat.com

ACHETER DES PLATS À DES PARTICULIERS

On connaissait le traiteur, ce professionnel qui concocte de bons plats et vous les livre si nécessaire. Voici venir le particulier qui se transforme en traiteur !

L’économie collaborative est une fois de plus passée par là. Le principe est le même que pour manger chez l’habitant : un site Internet met en relation des personnes souhaitant vendre leurs plats avec d’autres personnes prêtes à les acheter. Il est possible de réserver un plat particulier, ou de n’acheter qu’un nombre de parts limité d’un plat. Il faut en revanche se déplacer pour en prendre livraison, sauf indication contraire. C’est donc typiquement un service de proximité. Il permet de faire connaissance avec ses voisins de quartier et il participe à la réduction du gaspillage alimentaire.

Principales plateformes :
www.platmaison.fr
www.kelplat.com
www.monvoisincuisine.com

PLUS DE 3 600 BLOGS CONSACRÉS À LA CUISINE

La blogosphère bruisse de bons petits plats, de recettes et de conseils de chefs ou de particuliers. Plus de 3 600 blogs francophones actifs s’y consacrent ! Les classements abondent et diffèrent selon les critères de recherche.On mesure par exemple l’influence d’un blog au nombre et à la valeur des liens qui pointent vers lui et au nombre de mentions du blog que l’on retrouve sur les réseaux sociaux de type Facebook, Pinterest ou Twitter.

À ce jour, ce sont les blogs traditionnels consacrés aux recettes de cuisine qui tiennent la  corde :
cuisinemoiunmouton.com
lapopottedemanue.com
mercotte.fr
undejeunerdesoleil.com
papillesetpupilles.fr
doriancuisine.com

Par Jérôme Guet – Photos Yannick Brossard et J.G.

Categorie: