Docteurs 3.0 : Bienvenue dans la médecine de demain

Quoi de neuf dans le domaine des nouvelles technologies ?
robot_medecin_3.0

Au milieu de tous les bouleversements qui façonnent la société, ACMF le blog défriche les nouvelles tendances et innovations.
C’est bel et bien une véritable transformation numérique et digitale à laquelle nous assistons, jour après jour. À l’aube des années 2020, l’accélération semble fulgurante : robotique, 3D, réalité augmentée ou virtuelle, vidéo immersive, visioconférence, hologrammes, start-ups, applications mobiles, objets connectés, nouveaux usages… Tous les secteurs d’activité sont touchés, au premier rang desquels la médecine. Il s’agit donc ici, à la fois de tenter de vous apporter un éclairage sur les avancées et les prouesses issues des nouvelles technologies et vous faire découvrir les derniers sites web et applis du monde médical aussi bien du côté des soignants que des patients.

Notre sélection d’applis et sites pour les soignants

Planning de garde : une gestion… en 2 clics !
planning-de-garde.fr.jpg
Fini les tableurs Excel corrigés dans tous les sens ! Application web associée à une application mobile, « Planning de garde » vous permet de gérer les gardes médicales en toute simplicité, depuis un simple smartphone. L’application collecte les disponibilités et indisponibilités des uns et des autres et attribue automatiquement les gardes à partir de vos critères (expérience, séniorité, souhaits des uns et des autres, etc.). Chacun est libre d’accepter ou non les plages de garde proposées : partagé en temps réel, le planning se met à jour automatiquement. Créée en 2015, la start-up « Planning de Garde » compte aujourd’hui 25 000 utilisateurs. Elle vient de s’allier avec Honestica, plateforme lancée par Franck Le Ouay (fondateur de Criteo), Alexandre Hamburger et Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé. Application gratuite – Versions Androïd et IOS.
Plus d’info : http://www.planning-de-garde.fr/

Adhévie : dialoguer avec son patient
Adhevie.jpg
Destiné aux professionnels de santé, AdhéVie est un jeu vidéo pédagogique qui souligne l’importance du dialogue entre le médecin et son patient sur l’observance des traitements antiviraux à action directe (AAD). AdhéVie a été conçu sous l’égide d’un comité d’experts : Pr D. Larrey (Montpellier), Dr F. Bailly (Lyon), Dr A-J. Rémy (Perpignan), Dr Oulès (Marseille), Dr Truchi (Nice), A. Riso (Marseille) et A. Gauchet (Grenoble).
Plus d’info sur : simforhealth.fr/realisations/abbvie

Le chatbot… nouvel assistant pour se débarrasser de la bobologie
www.citizendoc.fr.jpg
Alors qu’ils arrivent tout juste en France, les chatbots (sorte de logiciels robot-médecin) assurent déjà des consultations virtuelles à l’instar de «Your.MD» ou «Babylon health», outre-Atlantique. "Ce sont d’excellents outils de tri", indique le Dr Atrhur André, neurochirurgien et co-créateur de Citizen Doc, une appli qui pose des questions simples au patient afin de lui proposer une solution pratique : on parle de « symptom checker ». Objectif : décharger le médecin de la bobologie. Pour vous doter d’un chatbot ? Rien de plus simple : en 30 minutes, la société Vizir vous propose, par exemple, d’activer un module d’évaluation de la gravité des symptômes (42 euros les 3 000 réponses), avec prise de rendez-vous… si et seulement si l’application le juge utile. Un robot conversationnel performant et réactif pour mieux orienter votre patientèle et vous faire gagner un temps précieux !
Plus d’info : www.citizendoc.fr

Notre sélection d’applis et sites pour les patients

Nuit chaude, douche froide
nuitchaudedouchefroide.JPG
Communiquer de manière ludique auprès des 15-25 ans sur la sexualité et la contraception, en abordant des thèmes comme l’observance en matière de pilules contraceptives ! Et lutter ainsi efficacement contre les rapports sexuels à risque (plus de 10 millions par an en France, selon l’IGAS, ayant pour conséquence un tiers de grossesses non désirées et 200 000 IVG). Tel est le défi relevé par le laboratoire HRA Pharma avec son serious game baptisé « Nuit chaude, douche froide». L’intrigue du jeu : après une soirée d’anniversaire semble-t-il animée, Amélie se réveille dans le lit d’un garçon. Démarre alors une enquête de 20 minutes au cours de laquelle l’internaute doit aider Amélie à retrouver le garçon et à accéder à une contraception d’urgence. Deux jauges, « sérénité » et « expérience », viennent mesurer la qualité des décisions prises. Ce serious game a été récompensé à Deauville (Prix Argent Communication Santé Publique, Prix Spécial des étudiants, Prix Argent de la Fédération nationale de l’information médicale). Un jeu à diffuser largement, tout comme l’appli « Capote riposte » qui vise à emprisonner des spermatozoïdes (très rusés) dans des préservatifs. L’adresse du site Internet : www.nuitchaudedouchefroide.com

Aidé et moi : une appli pour les seniors
aidemoi.jpg
Parce que le lien social constitue l’un des tout premiers facteurs de maintien en bonne santé, la société Santech a développé une application appelée « Aidé et moi ». Simple de prise en main, adaptée aux seniors, cette appli a été testée pendant plusieurs mois en  résidence avec le Centre d’action sociale de la ville de Paris. Le senior peut ainsi facilement communiquer avec son entourage (photos, agenda…). Les aidants, professionnels et familiaux, disposent d’un cahier de liaison digital, avec agenda partagé et messagerie  commune. Résultats ? Une communication plus directe et des actes administratifs en baisse significative ! Plus d’info : www.santech.fr

Medi’Rappel : l’observance directe !
medirappel2.jpg
« Un médicament, ça s’oublie facilement ! » Tel est le message de la publicité qui vante les mérites de l’appli Medi’Rappel. Les oublis dits « de bonne foi » seraient d’ailleurs responsables de 30 % des cas de non-observance. Pour Biogaran, il y a plus d’économies à
réaliser en favorisant une bonne observance du traitement prescrit plutôt qu’en cherchant à baisser le prix des médicaments. D’où le lancement de la version 2 de l’appli Medi’rappel, en avril dernier, avec son système d’envoi d’alertes aux heures de prise des  médicaments via l’alarme du smartphone. Chaque membre d’une même famille peut créer son profil, avec sa liste de médicaments, son agenda avec les horaires des prises, une aide pour faciliter les déplacements, voyages et trajets (calcul du nombre de boîtes à  emporter, par exemple), un système de simplification du renouvellement des ordonnances, un répertoire téléphonique pour joindre directement ses professionnels de santé (urgences, médecins, dentiste, pédiatre, etc.). À télécharger sur l’App Store et Google Play

Mieux vivre avec une maladie chronique
voix_des_patients.JPG
5 500 followers sur Twitter, 50 000 fans sur Facebook. Lancé en 2010, le site Internet voixdespatients.fr est l’une des premières communautés web dédiées à la maladie chronique. Relooké l’an dernier, le site Internet offre une navigation simple avec des rubriques  adaptées au parcours de vie des patients : ma maladie, mes soins, ma vie quotidienne, mon travail, mes droits, les maladies chroniques (y compris les plus rares). À l’initiative de la Fondation Roche. C’est en ligne : www.voixdespatients.fr

Les dernières avancées technologiques médicales

Des robots chirurgicaux créés par Google !
da-vinci-xi_INTUITIVE-SURGICAL_0.jpg
Verily (qui appartient à la société Alphabet, la holding de Google) et Ethicon (filiale de Johnson & Johnson), travaillent à l’élaboration de projets médicaux ambitieux à travers la création d’une société de solutions chirurgicales baptisée Verb Surgical Inc. : des lentilles de contact spéciales pour les diabétiques, des robots chirurgicaux et des travaux en data mining pour l’analyse de l’ADN. Alors que les chirurgiens utilisent déjà des robots assistants, en chirurgie mini-invasive notamment, Verb Surgical Inc. souhaite aller plus loin : "Nous avons le potentiel de changer l’avenir de la chirurgie, et pas seulement celui de la robotique chirurgicale, a déclaré Gary Pruden, PDG de Johnson & Johnson. L’équipe a déjà fait des progrès significatifs sur la plate-forme robotique (…) qui pourra être utilisée à travers une multitude de spécialités chirurgicales. Nous allons travailler en étroite collaboration avec l’industrie pharmaceutique,celle de la biotechnologie, des dispositifs médicaux et de diagnostics, les groupes de défense des droits des patients et les chercheurs  universitaires, de différentes manières et sur une longue période. "

Opéré, éveillé, muni de lunettes 3D
lunettes 3D.jpg
Ça s’est passé à Angers, en janvier dernier. Pour la première fois, une équipe du CHU d’Angers a opéré un patient, alors éveillé, atteint d’une tumeur cancéreuse au cerveau, muni de lunettes 3D. L’idée ? Épargner les connexions susceptibles d’altérer son champ
visuel. « Ce qui est inédit, ce sont les lunettes 3D : elles ont permis de plonger le patient dans une réalité virtuelle permettant de tester des fonctions beaucoup plus complexes, comme le champ visuel, la prise de décision dans une situation inattendue, ou encore l’exploration visuelle de l’espace », a commenté le centre hospitalier. La réalité virtuelle « ouvre la voie à des actes toujours plus précis et laisse envisager des interventions jusqu’alors irréalisables comme l’ablation de tumeurs cérébrales mal placées », selon l’équipe conduite par le neurochirurgien Philippe Menei. Une avancée qui permet ainsi de limiter les handicaps potentiels inhérents à ce genre d’opérations.

Le révérend recouvre la vue grâce au robot R2D2
(Credit- Pfree2014 via CC) R2d2.jpg
C’est une première mondiale ! Piloté par une équipe de chirurgiens de l’université d’Oxford dirigée par le professeur d’ophtalmologie Robert MacLaren, le robot R2D2 a rendu la vue au révérend William Beaver. Développé par Preceyes BV, le Robotic Retinal Dissection Device, ou R2D2, est destiné aux interventions délicates. Pour cela, le robot fait une incision de moins d’un millimètre pour entrer dans le globe oculaire. Doté des meilleures technologies, il utilise sept moteurs contrôlés séparément par des ordinateurs pour naviguer  dans l’oeil avec une précision évaluée à un millième de millimètre.
 

Dossier réalisé par Véronique Moncel, sous la direction de Dominique Deveaux