Le grand retour du 33 tours

Il s’est vendu plus de 750 000 disques vinyles neufs en France l’an dernier ! Un retour en grâce fracassant, que personne n’avait prédit.
Le_grand_retour_du_33_tours

On croyait le disque microsillon mort, définitivement relégué au rayon des antiquités par le CD et la musique dématérialisée.

C’était sans compter sur la vague « néo-rétro » qui déferle sur le monde de la hi-fi. Résultat : les ventes de « 33 tours » repartent à la hausse après avoir failli disparaître des statistiques en 2010, et celle des platines disques suit la même
tendance. Pourquoi un tel engouement ? Face à la dématérialisation croissante de nos objets de  consommation, le disque vinyle est perçu comme une valeur refuge. Notamment par la génération des 50-60 ans, lassés des CD en boîtier plastique bas de gamme vendus à des tarifs indécents. Mais aussi par celle des 20-30 ans, qui trouvent un  certain exotisme dans les disques microsillons et les platines de lecture dont leur parlaient leurs parents ou grands-parents et qui découvrent que la qualité d’écoute de ces disques noirs vaut tous les « MP3 » du monde !

Pour écouter un « 33 tours », une platine disque est incontournable. On en trouve à tous les prix (voir notre sélection), du simple tourne-disque à haut-parleurs intégrés vendu à moins de 100 € jusqu’à la platine hi-fi dotée d’une pointe de lecture  en diamant, qui peut dépasser les 1 500 €.

Il suffit d’entrer chez un disquaire pour mesurer le retour en grâce du disque vinyle. Neuf, bien sûr, mais aussi d’occasion. Car des millions de disques noirs issus de collections privées (souvent suite à un décès) sont vendus à des grossistes, qui les remettent dans le circuit via des professionnels. Toutes les grandes villes abritent désormais au moins un magasin spécialisé dans la revente de disques vinyles. Les prix sont fonction de la demande : prohibitifs pour des albums originaux et en parfait état des Beatles, des Rolling Stones ou de Johnny Halliday (de 20 à 200 €, voire plus), mais très doux pour une belle interprétation d’une symphonie de Beethoven par Karajan sous le label Deutsche Grammophon (de 5 à 10 €). Entre ces deux   valeurs, tout est possible, dans tous les styles de musique.

LA SÉLÉCTION DE L'ACMF :

Halterrego h.turn - La polyvalence à bon prix

Origine : Chine
Caractéristiques : 3 vitesses (33,3, 45 et 78 tours),haut-parleurs intégrés, fonction numérisation.
Poids : 3,1 kg
Prix : 75 € sur Darty.com

Audio Technica AT-LP60 - Une entrée de gamme de bonne qualité

Origine : Japon (fabriquée en Chine)
Caractéristiques : plateau aluminium, 2 vitesses (33,3 et 45 tours), cellule AT diamant, ampli audio intégré, sortie USB.
Poids : 2,6 kg
Prix : 161,49 € sur Boulanger.com

Elipson Omega 100 RIAA BT

Fabriquée en France
Caractéristiques : châssis en PVC, plateau en acier, cellule Ortofon OM10, moteur suspendu entraîné par courroie.
Poids : 2,5 kg
Prix : 690 € sur Darty.com

Thorens TD 209


Un rapport qualité-prix remarquable.
Origine : Suisse (fabriquée en Allemagne)
Caractéristiques : châssis suspendu, plateau en aluminium, bras Thorens TP90, cellule Audio Technica 96b.
Poids : 4,2 kg
Prix : 749 € sur amazon.fr

Categorie: