IA

L’intelligence artificielle ne remplacera pas les médecins

Selon le dernier baromètre BVA sur les tendances en santé réalisé au printemps, 84 % des Français et 86 % des médecins considèrent les systèmes d’intelligence artificielle comme un progrès pour aider la profession.

Intelligence artificielle : de nouvelles promesses pour la santé

intelligence artificielle

Si l’intelligence artificielle a la fâcheuse manie d’être anxiogène, dans le domaine de la médecine, tout le monde ou presque s’accorde à lui prêter un brillant avenir. Biberonnées aux données et capables d’analyser des milliers de variables en quelques secondes, les IA font des assistants rêvés.