L’intelligence artificielle ne remplacera pas les médecins

ACTUS / TENDANCES ET NOUVEAUTÉS

Selon le dernier baromètre BVA sur les tendances en santé réalisé au printemps, 84 % des Français et 86 % des médecins considèrent les systèmes d’intelligence artificielle comme un progrès pour aider la profession.

À parité, un Français et un médecin sur deux estiment que les programmes d’IA deviendront dans certains cas plus performants que les médecins eux-mêmes pour diagnostiquer les maladies et prescrire des traitements.

Pour autant, selon 89 % des Français et 94 % des praticiens, ces outils digitaux ne remplaceront pas les médecins.